Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Que disent-ils de leur migration ?

Que disent-ils de leur migration ?

Parce que leur histoire est liée à Israël, à Cuba, à l'Egypte, au Viêtnam, que leurs textes sont traversés par une migration ou par les mémoires d'émigrés, intimes ou non, Alona Kimhi, Wendy Guerra, Ala El Aswany et Minh Tran Huy ont partagé ce dimanche...

Lire la suite

Après midi Kerouac

Après midi Kerouac

La maison des associations, rebaptisée pour ce week end maison de la contre culture, était à l'heure de Jack Kerouac cet après midi. Quatre films, deux lectures et un grand débat, tout un programme donc pour saluer la figure d'un géant de la littérature...

Lire la suite

Slam session au Magic Mirror

Slam session au Magic Mirror

C'est désormais une institution au festival, et l'on peut remercier Mélani Le Bris d'avoir ouvert les portes à cette forme comptemporaine de la poésie qu'est le slam. A raison d'une session par jour au Magic Mirror, les fans vont être servis. Gageons...

Lire la suite

Patagonie, mon extrême

Patagonie, mon extrême

Présenté en avant-première au festival, Terre de feu, fille du vent, le quatrième film du Grenoblois Bernard Boyer est un hommage poétique et sensuel à la Terre de feu, ce bout de continent que contemple la peintre Monica Alvarado, personnage principal...

Lire la suite

Un fou dans le désert

Voyager au coeur du Sahara en restant à St Malo. Voilà le beau moment que nous a offert Charif Madjalani, écrivain libanais, lors d'une rencontre à l'hôtel du Louvre, derrière les remparts. Dans son dernier roman, Caravansérail (Seuil), l'auteur trace...

Lire la suite

Remise de prix du Concours de Nouvelles

Enfin les résultats du grand concours de nouvelles 2008 organisé par Etonnants Voyageurs et les Espaces culturels E. Leclerc ont été dévoilés. Ils étaient environs 6000 inscrits venus de toute la France. Près de 3500 ont vu leurs textes retenus. 75 sont...

Lire la suite

Merci René Rougerie

Merci René Rougerie

René Rougerie, ce nom ne vous évoque-t-il rien ? Bon, et si l'on vous dit recueil de poésie, l'immuable couverture blanche, les titres en rouge, et surout les pages à découper soit même à l'aide du traditionnel coupe papier ? Ah, nous y voilà. Eh bien...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 > >>