Etonnant petit déjeuner avec Björn Larsson

Publié le par Etonnants Voyageurs

Cette année encore le festival Etonnants Voyageurs s'est agrandit. 25 lieux en tout, plus de 300 invités, plus de 150 projections... Et dans le même mouvement, la mise en place de rencontres plus intimes, lors desquels les lecteurs peuvent rencontrer, sans intermédiaire, modérateur ni journaliste, leurs écrivains favoris. Les Maisons de Quartier de la ville seront visitées chaque jour par trois écrivains de renom - Gisèle Pineau, Wilfried N'Sondé et Bernard Ollivier - pendant que chaque matin des tablées de huit lecteurs qui se sont inscrits sur le site internet du festival peuvent prendre le petit-déjeuner en compagnie de leur auteur favori...

Terrasse de l'Univers, par temps ensoleillé, une tablée de huit personnes entamme la journée les yeux déjà grands ouverts et emplis d'admiration. Eux ont réservé sur le site du festival leur place pour le petit déjeuner littéraire. Cette nouvelle session de rencontre se veut intimiste et conviviale. Le premier auteur à se prêter au jeu est le suédois Björn Larsson, qui trouve cette formule "très sympathique"... et pour cause, c'est lui qui en a soufflé l'idée aux organisateurs du festival, sur le modèle de rencontres qu'il avait découvert à Mantoue.

"Quand j'ai commencé à écrire, tout a été très vite" lâche le suédois qui s'eprime dans un français parfait. Il est 09h00 et la discussion s'engage avec un public déjà acquis à sa cause. Sur la table, des tasses de cafés, son roman Besoin de liberté (Seuil, 2006), et les appareils photos. Björn Larsson captive ses lecteurs, les régale d'anecdotes, répond à leurs questions ("est-ce que vous croyez au destin ?") et partage sa façon d'écrire ("ce que je dis doit être correct"). Il agrémente l'échange d'une bonne dose d'humour, provoquant des éclats de rires fréquents.

Rony est séduit par ce format de proximité. Il s'est inscrit dès qu'il a vu l'information sur le site, il y a environ trois semaines. "C'est une bonne idée, pas plus de huit à dix personnes pour avoir l'impression d'être entre amis à la maison". Lui et sa femme connaissent bien l'écrivain. Ils apprécient tout particulièrement le côté mystique de son écriture, ses phrases "tableaux", celles que l'ont voudraient "presque encadrer pour décorer le salon" !

Pour Larsson, ce concept basé sur "le réel" et "la rencontre", doit être pérennisé. L'auteur est de ceux pour qui "le nombre de lecteurs n'est pas important ; ce qu'il faut, ce sont des bons lecteurs". Le petit déjeuner littéraire ? "Cela donne envie de continuer", aller à la rencontre du public est toujours "un encouragement". Si Björn Larsson le dit, ce doit être vrai...

Plusieurs de ces rencontres matinales sont prévues au long du week end, avec entre autre, Gisèle Pineau, Joe G. Pinelli, Patrick Rambaud, Xinran et la lauréate du Prix Ouest-France Etonnants Voyageurs 2007, Carole Martinez. Inscrivez-vous vite à cette adresse webmaster@etonnants-voyageurs.com

Paul Vulcain
 

Publié dans Rencontres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article